Liquidités, dividendes, obligations d’entreprise, fonds, bonus fiscaux… aussi bon soit le traducteur, il ne maîtrisera pas forcément le domaine économique et financier : une réalité dont Lexitech a pleinement conscience. Nos traductions financières se voient accorder le plus grand soin :

  1. Lexitech dispose d’une base terminologique financière quadrilingue. La terminologie est disponible en français, en néerlandais, en anglais et en allemand.
    Notre outil contient quelque 150 000 termes issus de nombreux sous-domaines :

    • banques ;
    • assurances ;états financiers ;
    • placements et investissements ;
    • fiscalité ;gestion immobilière ;
    • audits.
  2. Avant toute chose, nous travaillons exclusivement avec des traducteurs diplômés, qui traduisent uniquement vers leur langue maternelle. Pour les textes financiers, nous poussons nos exigences encore plus loin : les traducteurs doivent avoir suivi une formation financière spécifique, ou disposer d’une expérience dans le domaine, de sorte que les termes liquidités, dividendes, obligations d’entreprise, fonds et bonus fiscaux n’aient plus aucun secret pour eux.

Vous êtes sans doute bien placé pour savoir que, dans les textes économiques et financiers, même les plus petits « détails » revêtent la plus grande importance. Nos traducteurs tiennent compte de chaque subtilité, tout en parvenant à transposer chaque texte, même plus compliqué, en une version compréhensible par l’utilisateur final.

Bien entendu, vous pourrez également compter sur notre discrétion lors du traitement de vos documents financiers.

 

Cliquez ici